L’argent comme arme

Un rapide billet pour signaler la parution d’un manuel pour « user de l’argent comme un système d’armes » au Center for Army Lessons Learned. J’aurai l’occasion de traiter du sujet ultérieurement. Bonne lecture.

 

2009-05-27_180113

3 réflexions sur “L’argent comme arme

  1. Avant même d’avoir jeté un oeil sur ce manuel, une petite réflexion sur les habitudes françaises dans ce domaine :
    D’après mon expérience en mission en Ex-Yougoslavie, en Afghanistan et au Tchad, l’argent n’est pas utilisé par les unités françaises, jusqu’au chef de corps inclus, du moins.
    J’ignore ce qui se passe au niveau supérieur.
    Simplement, comment croire à la doxa en cours : « on ne paye pas les renseignements », et « on n’achète pas l’adhésion ». L’expérience m’a prouvé que les contingents occidentaux qui rémunèrent leurs indicateurs obtiennent des résultats plus vite que nous, et pas beaucoup moins fiables (Allemands à Kaboul « trouvant » des caches d’armes). Par ailleurs, l’argent des projets d’actions civilo-militaires mis à la disposition des petits échelons (bataillon) est si compté qu’on a du mal à faire autre chose que réparer une pompe ou mettre un coup de peinture sur une école. C’est faible.
    En France, donc, l’agent est pour les militaires une denrée presque aussi rare que les effectifs projetables ! A nous d’inventer le moyen de faire beaucoup avec peu.

  2. C’est très intéressant et cela montre à quel point les Américains ont appris et se sont adaptés.
    Une intuition qui me vient: comme pour de nombreuses autres adaptations, j’ai le sentiment que les Américains ont surtout repris ce qui se fait…. au sein de l’ONU (dans le cas de l’utilisation de l’argent, on peut citer par exemple le programme « cash for arms » dans le cadre de l’UNDDR)…

  3. L’argent est certes le nerf de la guerre. C’est un truisme qu’il faut parfois rappeler.

    La rémunération du renseignement reste discutable car il est arrivé que certains trouvent des caches ou des IED placés (pour être rémunérés) par ceux qui sont rémunérés …
    Je trouve que cette technique ne peut être mise en oeuvre efficacement par des unités non spécialisées et non formées à ce procédé.

    Par ailleurs, les processus DDR qui proposent de l’argent contre des armes permettent rarement de collecter la grande majorité de l’armement en circulation. Ce serait trop simple et cela résoudrait ce problème dans nombre de pays. Ce qui est important n’est pas le nombre d’armes collectées (payées) mais le fait d’associer la population au processus de désarmement.

    De même les primes pour arrêter des terroristes, malgré les sommes (plusieurs millions de dollars), sont d’une efficacité discutable (voir liste :http://pourconvaincre.blogspot.com/2009/05/terrorisme-most-wanted-terrorists.html)

    L’argent est une arme efficace qu’il faut savoir manier!

    Cordialement
    SD

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :