Couper la poire en deux (2ème mise à jour)

Apparemment, Barack OBAMA devrait annoncer vendredi ou ce WE son calendrier de retrait pour l’Irak. Selon le New York Times reprenant des informations de l’Associated Press, le nouveau président favoriserait une option de sortie pour août 2010, soit un peu plus que les 16 mois après le début du mandat promis lors de la campagne présidentielle, mais moins que le projet de 23 mois présenté par Odierno et Petraeus, et beaucoup moins que ce que prévoit le SOFA (31 décembre 2011).

Le choix, si il devait se confirmer, va donc vers une solution moyenne, qui, selon les officiels de la Maison Blanche, tient compte des inquiétudes des officiers américains en Irak autant que des pressions des lobbies anti-guerre ayant milité en faveur de Obama (sans oublier l’opinion publique américaine qui serait majoritairement favorable à un retrait assez rapide).

Lire aussi: 

Le pari

Mise à jour: Apparemment, il serait question de laisser près de 50 000 militaires (soit à peu près 1/3 des forces actuellement déployées en Irak), sous la forme de « brigades de formation » et de « brigades de conseillers, à l’issue de retrait du gros des forces prévu au mois d’août. Lire aussi ce que j’ai déjà écrit sur les missions des Transition Task Force là et .

Mise à jour n°2: Le plan d’Obama obtient le soutien des Républicains et les critiques viennent principalement des Démocrates.

6 réflexions sur “Couper la poire en deux (2ème mise à jour)

  1. Donc, en gros, il désire respecter les plans de l’Administration Bush qui à signé le SOFA. Ce que très peu de médias y ont fait allusion🙂

  2. C’est sur.. Cela m’a mis en colère hier soir d’entendre partout que « ça y est les Américains s’en vont grâce à Saint Obama »…
    Alors que la date de retrait a été décidée par Bush lui-même en juillet dernier…. Mais non, le retrait devait être forcément le fait de son successeur…Quelle pitié!

  3. Cher Stéphane,
    Je viens de relire en détail votre analyse de « Achevez Clausewitz » liée à la Guerre d’Irak. Franchement vous avez vraiment une parfaite compréhension de la Théorie girardienne (non que je me pose comme un spécialiste que je ne suis pas bien sûr) et des mécanismes d’imitation et de boucs émissaires et également de cette notion de « distance » entre les protagonistes et bien sûr la Révélation chrétienne qui et à la base de la désacralisation de la violence et de la persécution unanime. Parmi les spécialistes de Défense et Géopolitique, vous devez être un des plus fin connaisseurs du Grand René. En tout cas je sens que vous avez « l’instinct », « l’intuition » de la Théorie et de la compréhension des mécanismes de rivalités. Et comme vous le savez à mon propos, c’est cet instinct, cette intuition qui m’ont fait percevoir d’un coup l’importance de la Théorie et c’est encore l’intuition et l’instinct qui dès le départ de « Mensonge romantique et vérité romanesque » ont amené Girard vers les fondements de sa Thèse du Désir mimétique et des origines de la violence et du religieux archaïque, donc de la culture humaine.
    Je crois que ce qui différencie les individus qui « voient » qui « sentent » de ceux qui sont « aveugles », c’est cette sensibilité, cette ouverture d’esprit, cette « curiosité » naturelle : entre ceux qui « cherchent réellement » à comprendre et ceux qui « idéologisent » en reniant donc le réel parce que ça les arrangent psychologiquement.
    Pourquoi est-ce ainsi ? Je pense qu’on y peut rien que ce sont des schémas mentaux qui se dessinent très jeunes pour des raisons insondables propres à chacun (acquis et inné mélangés), une sorte de loterie humaine… qui ressemble fort à celle qui autrefois désignait arbitrairement les boucs émissaires à sacrifier ? Puisque tout vient du Sacrifice, hélas et de manière inconsciente !
    A bientôt
    Pascal

  4. Bonjour,

    Effectivement, globalement le plan Obama est le plan Bush. Cependant, ce n’est pas une surprise car le ministre de la défense et les grands chefs militaires n’ont pas changé. Un SOFA avait été signé. Il respecte donc la signature de l’Amérique ce qui est important dans le système de relations internationales.
    De plus une force militaire a une inertie propre que l’on ne peut négliger à moins de faire un déni de réalité ou de la politique à coutre vue.

    Ce qui est intéressant dans le discours d’Obama, ce ne sont pas les annonces de désengagement, ni les propos quelque peu larmoyants sur les marines, mais les leçons retenues dont certaines sont des grands classiques des conflits (fournir un etat final recherché, l’utilisation futur du smart power, coopération avec les aliés).

    Bref, on verra si ces leçons apprises seront mises en oeuvre…

    Cordialement
    SD

    http://pourconvaincre.blogspot.com/2009/02/le-calendrier-du-retrait-americain.html

  5. Oui, d’accord avec vous…C’est dans les détails que l’on change, pas dans le plan d’ensemble. Mais les détails sont révélateurs d’une orientation politique aussi.
    En fait, je manifestais mon mécontentement envers ceux qui pensent que OBAMA a commis une « rupture » avec la date de retrait, sans plus…

  6. Pingback: Obama et les cellules souches | Schizodoxe

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :