Transition (suite)

Depuis cet été, l’Army (qui n’est pas à court d’idée ces temps-ci) expérimente un nouveau concept: celui de « Transition Task Force » (TTF).

Il s’agit d’un bataillon spécialisé dans les actions liées à la transition entre les forces américaines et les forces de sécurité irakiennes: conseil militaire, formation et entraînement,  soutien logistique et appui-feu, partenariat des unités, unités de guerre psychologique, unités d’administration. Autrement dit, seul l’état-major de la Brigade resterait sur place, tandis que les bataillons « classiques » dédiés au combat pourraient rentrer aux Etats-Unis. Par ailleurs, la TTF permettrait de soutenir une division irakienne, des unités de police, mais intégrerait aussi les Equipes provinciales de Reconstruction à l’échelle de la « zone d’opération » (souvent un qada, c’est à dire une subdivision de la Province). Enfin, l’Etat-major de la Brigade assurerait la liaison avec les échelons supérieurs, tant dans la chaîne de commandement militaire, que dans la chaîne de commandement civile (l’Equipe Provinciale de Reconstruction de l’échelon supérieur).

L’expérimentation se fait dans l’ex-« Triangle de la Mort » de MAHMUDIYAH (au SO de BAGDAD), surnommé depuis peu (par John NAGL) le « Triangle de l’Amour » en raison de la spectaculaire réconciliation intervenue au sein de la zone d’opération de la 3ème brigades de la 101st division aéromobile (les « Rakkasan »)

De fait, il s’agit d’une réforme que l’on peut analyser à trois niveaux:

-au niveau historique, la TTF est une étape d’organisation et de spécialisation supplémentaire dans le domaine de la formation des forces armées de la Nation-Hôte, une des lignes d’opérations décrite comme fondamentale depuis 2004. Elle succède ainsi aux Military Transition Team (MiTT) créées en 2004 à partir d’équipes de conseillers militaires « incrustées » au sein des unités irakiennes. Un autre changement est l’inflexion progressive de la formation des savoirs-faire « conventionnels » (c’était le cas en 2004 lorsque PETRAEUS supervisait l’affaire) vers les savoirs-faire en contre-insurrection.

-au niveau stratégique, cela manifeste bien le changement de posture des forces américaines, qui travaillent essentiellement la reconstruction (gouvernance, réforme du secteur de la sécurité) et l’assistance aux populations (micro-crédit, travaux d’infrastructure, etc.). Si l’expérimentation s’avérait fructueuse, elle pourrait, avec des aménagements, se généraliser au reste de l’Irak et permettre une transition « en douceur » aux unités irakiennes.

-sur le plan institutionnel, cela renvoie aux luttes internes pour la définition du format futur des forces au sein de l’Army. On sait les décideurs de cette institution réticents à la création d’un corps permanent de conseillers militaires (pour eux, les Forces Spéciales suffisent au Foreign Internal Defense). Or, des ex-membres de l’institution, tels que John Nagl ou Peter Mansoor, militent (surtout le premier) pour l’établissement d’unités spécialisées et permanentes qui pourraient assurer la pérennité du savoir-faire acquis par l’Army en Irak, mais aussi sa diffusion aux pays amis et alliés.

Plusieurs remarques en découlent. Sur le plan des relations internationales, ceci donne du grain à moudre à ceux qui voient là une opportunité d’assurer une présence impériale relativement invisible. Sur le plan stratégique, cela discute l’un des biens-fondés de la contre-insurrection « classique »: ne pas créer de forces de sécurité locales en « miroir » des forces contre-insurgés.

BONUS: une présentation du concept de TTF à travers le cas des « Rakkasan« 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :