calendrier de retrait des troupes: pas de nouvelles unités en moins cette année

Il est intéressant de constater à quel point les gros titres des deux principaux quotidiens américains, j’ai nommé le New York Times et le Washington Post, peuvent donner deux impressions différentes du même fait.

En témoigne la récente annonce par le Pentagone qu’il n’y aurait pas de retrait de nouvelles unités cette année en Irak. Si les deux journaux s’accordent pour donner un poids important à l’avis donné la semaine dernière par PETRAEUS au Secrétaire GATES et au CEMA MULLEN, leur présentation de l’évènement diffère sur un point.

Pour le Washington Post, l’essentiel est de montrer que la demande de PETRAEUS, une « pause » dans le retrait et un calendrier fondé sur des évaluations précises et continues des conditions sur le terrain, semble avoir été satisfaite.

Le New York Times, outre qu’il donne plus de précisions sur l’absence de relève pour une brigade et un bataillon de Marines, pense que l’essentiel repose dans le basculement entre le théâtre irakien et le théâtre afghan.

Quoiqu’il en soit, il semblerait que la force se maintienne à 15 brigades pour le restant de l’année, tant du fait du report des élections provinciales que des inquiétudes concernant l’incorporation des « Fils de l’Irak » dans les forces irakiennes (puisque 15% seulement des miliciens seraient concernés à terme, au lieu des 20% originellement souhaités par les Américains).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :