enième retour..

…. Mais définitif pour cet été. Nous sommes reparti une dizaine de jours, loin d’internet et de l’actualité. Je laisse volontairement sous silence les deux « affaires » du moment, à savoir la Géorgie et la mort de nos 10 camarades en Afghanistan -bien que j’aurais beaucoup à dire sur le second sujet mais d’autres l’ont fait bien mieux que moi (voir colonne de droite).

Juste quelques mots à cette heure cruciale (celle où il faut s’occuper des enfants et leur être présent) pour donner un aperçu de quelques nouvelles en provenance du pays des deux fleuves:

-en premier lieu, le PM MALIKI et le Secrétaire d’Etat le Dr RICE semblent être parvenus à déterminer une date de retrait des forces US en Irak, à savoir 2011. Il ne s’agit pas encore du véritable accord attendu du fait des difficultés persistantes concernant le sujet du statut des forces US. Il semblerait que les contractors aient été retirés de la demande américaine et que le Dr RICE ait proposé de distinguer l’intervention judiciaire irakienne selon que les éventuels crimes et délits des GI’s seraient commis en service ou off-duty (AD). Un deuxième obstacle est celui du consensus que doivent atteindre les formations politiques irakiennes d’ici le 9 septembre, jour de la présentation de l’accord de retrait et sur le statut des forces devant le parlement irakien. A noter qu’il y a deux semaines, un accord prévoyait déjà le retrait des forces américaines de l’ensemble des avant-postes urbains au profit de l’armée ou de la police irakienne. Ceci confirme ainsi la transition croissante de la participation américaine vers l’assistance et le conseil technique (excellent article du Washington Post sur le sujet).

-en second lieu, les rapports politiques internes à l’Irak se complexifient sans cesse. Ainsi en est-il dans l’affrontement actuellement en cours entre les milices sunnites de la province de DIYALA et les forces de police de cette même province, proche du Conseil Suprême Islamique de la Révolution en Irak (Chiite). Cette confrontation a peut-être dégénéré en violence hier lors de la tentative d’arrestation menée par la force anti-terroriste du ministère de l’intérieur contre un des assistants sunnites du gouverneur de la province. Il ne faut toutefois pas dramatiser outre mesure cette affaire, même si elle pose de nouveau la question de la légitimation de certains anciens insurgés et chefs de tribus par les Américains l’année dernière.

Quoiqu’il en soit, cet été semble bien marquer la fin d’une époque: celle de la lutte contre-insurrectionnelle menée par les forces américaines en Irak. Il y a certes encore du contre-terrorisme, voire de la contre-rébellion, mais l’essentiel du « travail » repose sur les épaules des irakiens, quel que soit leur parti. Les Américains jouent désormais un autre rôle dans cette histoire….

3 réflexions sur “enième retour..

  1. A ce niveau, les GI’s n’ont pas trop de rôle à jouer; mais la  »politique intérieure » Irakienne a intéré pour les Etats-Unis à ne pas dégénérer comme au Sud Viet Nam ou les coups d’Etats se sont succédé.

  2. Sur ce plan, là je crois que la leçon a été retenue par les américains.La Vietnam a laissé trop de mauvais souvenir pour qu’ils retentent l’expérience des coup d’etat.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :