Nouvelles d’Anbar (mise à jour)

Il fallait s’y attendre: le transfert de contrôle provincial (PIC) prévu demain est provisoirement décalé.

Par ailleurs, Marc LYNCH nous donne une fascinante approche des différentes factions et tendances au sein des Sunnites Irakiens. En effet, il y aurait un mécontentement, ou du moins de la désillusion, chez les Sunnites du « Réveil » d’ANBAR. Il faudrait davantage d’analyses de terrain pour le confirmer, mais il est clair en tout cas que le mouvement du « Réveil » connaît des tensions internes, sur fond de participation politique croissante, ce qui est en revanche une bonne nouvelle. Car le « Réveil », qu’il soit composé de mouvements tribaux (comme le Front National pour le Salut de l’Irak), de partis « islamistes » (Karima et Istiqlal), ou encore de partisans baassistes (comme le Mouvement National pour le Développement et la Réforme), a permis de faire glisser les revendications sunnites de la contestation armée (insurrection, guérilla et terrorisme) -souvent doublée d’une alliance objective avec AQI- vers des modalités plus « pacifiques ». Sans la conjonction entre la volonté des officiers américains sur le terrain de négocier avec les responsables locaux d’une part, et la contestation du contrôle intrusif d’AQI par les cheiks d’autre part, cela n’aurait pas été possible.

Le problème aujourd’hui tient dans la multiplicité des alliances entre ces différents groupes, certains demandant davantage au gouvernement MALIKI (qui est Chiite), d’autres s’alliant avec son parti (le DAWA), d’autres encore reconnaissant la nécessité d’abandonner les milices, les derniers bénéficiant de leur assise locale pour accroître leur influence territoriale.

Cette fragmentation politique des Sunnites peut sembler contredire leur participation croissante aux différents processus politiques. Il n’en reste pas moins que cela peut être une bonne chose, en permettant d’atténuer les craintes liées aux lignes de fracture confessionnelles, notamment chez les Chiites.

Un dernier enjeu est celui des « Fils de l’Irak ». Comme je l’ai souvent répété sur ce blog, l’objectif ultime des Américains (et de certains leaders sunnites) a longtemps été d’intégrer ces milices au sein des forces de sécurité nationales ou même provinciales. Force est de constater que le processus reste incomplet, voire arrêté, dans la plupart des régions du Triangle Sunnite. Les Américains ont infléchi leur politique au début de l’année 2008 en développant des alternatives sur le modèle du processus de Désarmement, Démobilisation et Réinsertion/Réintégration (notamment par des Centres de Formation d’Apprentis). De fait, à ANBAR comme à DIYALA, les Américains tentent de forcer la transition entre les milices et les forces irakiennes (pour les checkpoints). Au contraire, le gouvernement, initialement réticent à intégrer ces Sunnites dans les forces armées ou la Police, semble les utiliser davantage, voire accélérer le processus. Peut-être est-ce là le résultat d’une autre dynamique: la tendance croissante du gouvernement à mener ses propres opérations.

3 réflexions sur “Nouvelles d’Anbar (mise à jour)

  1. « à mener ».

    Sinon, et bien c’est toujours très bon, comme d’hab.
    Vous, Michael Totten et Ralph Peters, dans des domaines différents, restez ma source d’info sur l’Irak.

  2. Les pertes militaires américaines ce mois sont pour l’instant  »légéres » avec 3 victimes, les corps de 2 soldats disparu l’année derniére sont en cours d’identification et cela donne un total de 5 tués sur les divers listing sur le sujet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :