Brêve: mort de « l’émir » d’AQI à MOSSOUL

Celui-ci aurait été tué lors d’un raid mené par les Forces Spéciales de la TF 88 contre un refuge dans la ville.

Source: The Long War Journal

Une analyse annexe: si cela vient à la suite de nombreux autres succès de l’opération « Mère des Deux Printemps » lancée à la mi-mai par le PM AL MALIKI, il faut y voir également une confirmation du tournant « cinétique » donné aux Forces Spéciales américaines. Celles-ci sont traditionnellement destinées à la formation de maquis ou des forces de sécurité des « nations-hôtes » (discursivement, cela fait donc d’elles des parasites). Depuis 2003 cependant, leur utilisation correspond davantage au schéma de harcèlement voulu par les responsables américains. Une manière de diminuer la culture propre de ces unités et de les intégrer au modèle conventionnel (à la manière du transfert du programme de Civil Internal Defense Group de la guerre du Vietnam de la responsabilité de la CIA à celle du Commandement des Conseillers militaires au Vietnam en 1963. Les unités FS avaient ensuite intégré les Forces Mobiles ou Mike Forces comprenant des supplétifs issus minorités indochinoises et destinées à mener des raids). Les « bérets verts » oscillent en effet entre une culture de marginalisation et d’originalité (au point, comme pour les Marines, que l’originalité devienne normative) et un ethos guerrier.

Bonus: il n’est pas inutile de souligner le rôle des membres des FS de l’Army en contre-rébellion à travers deux exemples

-celui du major GAVRILIS à Ar RUTBAH en 2003

-celui de l’ODA 944 à AVGHANI en 2005.

4 réflexions sur “Brêve: mort de « l’émir » d’AQI à MOSSOUL

  1. Le « tournant « cinétique » donné aux forces spéciales »… Bigre ! Dans le milieu, on parle plutôt de mission d’action directe. Mais tout le monde n’est pas du milieu. Vous ne pouvez renier vos origines : vous traitez de la chose militaire comme le fait un universitaire, avec un langage d’universitaire, une démarche intellectuelle d’universitaire. C’est dommage. Ah, un détail, au passage : les « bérets verts » ne sont nullement représentatifs de l’ensemble de l’USSOCOM, il conviendrait de ne pas faire l’amalgame. Quant à l’éthos guerrier, re-bigre ! Voilà. J’appuie avec le pointeur de ma souris sur le bouton adéquat afin que mon commentaire d’ancien des forces spéciales et des services de renseignement français soit « soumis », s’agissant d’une question concernant les forces spéciales, à la sagacité d’un universitaire. Bref, le monde à l’envers…

  2. Merci de votre commentaire. Je regrette que vous regrettiez mon langage et ma démarche.🙂 N’y voyez là aucun sentiment de supériorité de ma part. Au vrai, le terme de cinétique est utilisé par les Américains eux-mêmes pour désigner ce type d’opérations. D’autre part, je parle bien des « bérets verts » et non de l’ensemble de l’USSOCOM du fait de leur rattachement institutionnel à l’Army et des liens entre les deux cultures. Il n’y a donc aucun amalgame. Enfin, concernant l’ethos guerrier, il s’agit là d’une catégorie utilisée par les militaires eux-mêmes aux EU (je pense aux Marines) pour désigner ce qui fait le coeur de leur identité. Je ne crois pas inutile de préciser que la focalisation exclusive sur le fait guerrier (ce que le sociologue américain appelle « le professionnalisme radical ») n’est pas le propre de toutes les armées ni de toutes les armes.
    Pour revenir à ce que vous déplorez, je pense qu’il y a un malentendu. S’agissant de l’analyse de ce que vous connaissez par ailleurs bien mieux que moi (je vous lis de temps en temps), il est normal de vouloir conceptualiser ou du moins de ne pas s’en tenir au factuel. Ma double culture « militaire »/universitaire me joue parfois des tours puisque trop universitaire pour les militaires, je suis considéré comme trop « militaire » (et donc suspect) par certains universitaires. Je m’empresse d’ailleurs de dire que j’ai souvent rencontré dans ce dernier milieu plus de militaristes que d’anti-militaristes. Cela doit être une question de génération🙂
    Bon, j’espère que vous me lirez quand même avec quelque intérêt. D’ailleurs, je vais ajouter un petit bonus à cet article pour vous montrer que j’aime les FS🙂 (oui, parce que je suis parfois… indisposé à force de me garder à gauche et à droite)
    Cordialement
    Stéphane TAILLAT

  3. « Il est normal de vouloir conceptualiser ». Pour un Occidental, oui. Pour un Américain, oui, cela lui fournit un dérivatif aux échecs guerriers des forces armées américaines. Pour un universitaire, oui, cela lui donne l’impression d’avoir prise sur les événements dont il n’est que spectateur. Pour un officier d’état-major, oui, cela lui permet de justifier sa solde. mais je ne suis pas certain que cela soit la préoccupation prioritaire d’un cadre talib. Ou d’un chiite de Moqtada al-Sadr, du moins sur le plan militaire. Nous conceptualisons tandis que eux s’adaptent à notre conceptualisation ; c’est précisément là, à mon humble avis, las définition même de l’adjectif « asymétrique » sur lequel je vous invite, humblement une fois encore, à réfléchir.
    Finalement, lorsque tout sera conceptualisé, il ne restera plus que le goût de cette constatation qui fut à la base de mon intervention sur votre blog : ayant une petite expérience des forces spéciales, suivant d’assez près ce qui se fait outre-Atlantique sur le sujet, j’ai eu l’impression, en vous lisant, de débarquer sur une autre planète…

  4. Bon, en clair pour les simples civils dont je suis, il s’agit d’une lutte de vitesse entre une action donné qui doit donner des résultats rapidement et l’adaptation de l’adversaire à cette action si il veut survivre ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :