Les conseillers militaires américains

le LCL John NAGL publie un article intéressant dans numéro d’avril de Armed Forces Journal.

J’ai souvent parlé de John NAGL, qui est précisément l’icône de la contre-insurrection aux Etats-Unis, aussi bien en raison du caractère fondateur de sa thèse sur la Malaisie et le Vietnam que du fait de son rôle réel dans la rédaction du FM 3-24 (bien que n’en étant pas le coordinateur officiel).

Une autre raison donne au personnage son importance: son aura personnelle, le fait qu’il représente cette génération de Lieutenants-colonels et de major servant de « mentors » aux jeunes « vice-rois » que sont les capitaines américains en Irak et en Afghanistan, son lobbying actif enfin au sein de l’Army pour faire émerger un corps permanent de conseillers militaires, sur le modèle des Marines et de l‘Air Force. L’Army recrute en effet des conseillers ad hoc qui retournent au sein de leur unité d’origine une fois leur déploiement d’un an terminé.

De fait, le LCL NAGL quitte l’Army à l’automne: il rejoint le Center for a New American Security (CNAS), créé par Michelle FLOURNOY, ancienne conseillère du président CLINTON, et comprenant un nom académique qui monte actuellement aux Etats-Unis: Colin KALH, qui a travaillé notamment sur les règles d’engagement US en Irak.

Une réflexion sur “Les conseillers militaires américains

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :