Le retour: quelques nouvelles de la semaine écoulée

De nombreux évènements ont émaillé cette semaine. Il est difficile en quelques heures de déterminer des tendances mais trois informations me paraissent importantes:

  • le deuxième élément est l’attentat contre les pèlerins chiites à Iskandariayh (donc le nom rappelle qu’elle fut fondée par Alexandre le Grand!) hier. Le point important -outre l’horreur des 63 victimes- tient dans la proximité de cet évènement avec le précédent. En effet, les pèlerins seraient proches de la mouvance JAM de Moqtada Al Sadr. A qui profite le crime? Peut-être au Conseil Suprême Islamique en Irak (mouvement chiite pro-iranien rival de celui de Sadr), peut-être à AQI (ce serait une répétition de l’attentat contre la mosquée de Samarra en février 2006 qui avait allumé la guerre civile et le nettoyage ethnique des zones mixtes).
  • Enfin, Mossoul reste l’effort principal de la manœuvre Phantom Phoenix lancée début janvier, et notamment de Iron Harvest. Dans la deuxième ville irakienne, les forces de la coalition sont majoritairement issues de la nouvelle armée irakienne (qui représentent 18000 personnels -Armée et Police Nationale- contre 2000 américains, principalement du 3rd ACR). Les forces américaines opèrent en soutien, tant par l’appui-feu que par les opérations de sécurité menées aux alentours de la ville (elles ont ainsi pu empêcher un attentat par camion piégé).


Un autre élément important de cette affaire concerne l’aspect ethnique de la COIN et de la stabilisation en Irak. Mossoul a en effet fait l’objet d’une « colonisation » systématique par les cadres baasistes sous Saddam Hussein. Cette ville historiquement kurde est aujourd’hui composée à 4/5èmesde Sunnites. Les Kurdes ont d’ailleurs tenté de récupérer le contrôle de la cité en Avril 2003: ne disposant que d’unités de Forces Spéciales et d’une Marine Expeditionnary Unit des Marines, (la 26th MEU), les Américains avaient du faire appel à la 101ème division aéroportée du major-général PETRAEUS. La manœuvre américaine de pacification, s’installer dans des COP pour quadriller la ville et la contrôler -ici avec essentiellement l’armée irakienne-, se heurte au problème ethnique. En effet, l’armée irakienne se compose ici d’éléments kurdes. Ce qui signifie qu’elle n’est pas la bienvenue au sein des quartiers sunnites.

Cliquez sur l’image (crédit: Washington Post)

Une réflexion sur “Le retour: quelques nouvelles de la semaine écoulée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :