John NAGL et Paul YINGLING sur la restructuration de l’US Army.


Les deux officiers exposent leurs idées dans un entretien au Council for Foreign Relations (CFR). L’occasion de revenir sur deux personnages marquants de la nouvelle génération d’officiers issus de l’Irak.

John NAGL (auprès de qui j’ai été recommandé… Nous en parlerons un autre jour) est l’auteur de Learning to eat soup with a Knife: Counterinsurgency Lessons from Malaya and Vietnam. Dans cet ouvrage publié en 2002 et mis à l’honneur au sein de l’Army par le chef d’état-major Peter SCHOEMAKER en 2005, le LCL NAGL insiste sur la nécessité de l’apprentissage organisationnel afin d’intégrer les leçons des retours d’expérience et d’impulser des réformes. Ancien officier opérations du 1/34 Armor (qu’il commande actuellement pour quelques temps encore et qui est aujourd’hui l’unité organique de la formation des conseillers à Fort Ryley), le LCL NAGL a une expérience étendue de la contre-insurrection en Irak, notamment dans la zone de Tikrit. Par ailleurs, nommé comme assistant militaire du secrétaire adjoint à la Défense, il a décliné officiellement l’offre faite par David PETRAEUS en octobre 2005 de coordonner la rédaction du FM 3-24. En dépit de cela, il semble bien en avoir été l’un des maîtres d’oeuvre principaux, le général PETRAEUS l’ayant plusieurs fois considéré comme la « tête pensante » du projet. Par ailleurs, il en a été le plus fervent défenseur auprès du public, notamment après la publication de la version brochée en septembre 2007. Depuis 2007, il semble s’être rapproché du Council for a New American Security (CNAS), un think tank créé par Michelle FLOURNOY, ancienne conseillère du président CLINTON. Dans ce cadre, il a publié une monographie sur la nécessité de disposer d’un corps permanent de conseillers et participé à une conférence présentant et analysant le nouveau manuel FM 3-24.

NAGL

Paul YINGLING est l’actuel commandant du 1er bataillon du 21ème régiment d’artillerie. Il fut à Tell Afar l’officier chargé de la « coordination des effets » de la COIN pour le 3ème régiment de cavalerie. Puis il a participé à bousculer les habitudes identitaires, d’abord en rédigeant un article avec NAGL dans Field Artillery Magazine puis par son article dans Armed Forces Journal.

YINGLING

Mise à jour de quelques liens. 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :