Un exemple de l’opération Phantom Phoenix: la bataille pour Mossoul

Un reportage (en anglais via Pentagon Channel):

2 réflexions sur “Un exemple de l’opération Phantom Phoenix: la bataille pour Mossoul

  1. « Phantom Phoenix », nom de l’opération lancée début janvier par l’armée américaine, devrait donc avoir Mossoul comme principal champ de bataille. Les combats s’y annoncent rudes. Le commandant des forces américaines dans le nord de l’Irak, le général Mark Hertling, a prédit un « long processus », dont la stratégie, similaire à celle qui avait été employée à Bagdad, visera à sécuriser un par un, chaque quartier de la ville. D’importants renforts sont déjà arrivés sur place.

    Avec près de 2 millions d’habitants, Mossoul est la troisième ville d’Irak. Composée d’une population mixte d’Arabes sunnites, de Kurdes, d’Assyriens chrétiens, de Turcomans et de Yazidis, elle a longtemps été une place forte de l’idéologie baasiste. C’est dans cette ville que les deux fils de Saddam Hussein, Oudaï et Qoussaï, avaient trouvé refuge avant d’être abattus par l’armée américaine en juillet 2003.

    http://hermes001.skyrock.com/

  2. Je vous renvoie à d’autres sources sur un post ultérieur. Le seul bémol de votre commentaire tient dans la remarque de Hertling. Visiblement,le modèle « Bagdad » ne semblerait pas être véritablement suivi en dernière analyse. A suivre…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :