On en veut à l’éducation

C’est là la question: après le Ministre de l’Education jeudi dernier, c’est au tour du vice-ministre d’être visé par un attentat… et de s’en tirer. A qui profite le crime?

Autres nouvelles: les tensions entre Maliki et les Kurdes au sujet des Conseils tribaux que celui-ci a établi l’année dernière pour s’attirer une clientèle électorale (son parti n’étant pas aussi bien installé au sein des assemblées provinciales que ses rivaux)… signe que Maliki n’a peut-être plus besoin de l’alliance avec les partis Kurdes et avec le Conseil Suprême de la Révolution Islamique en Irak.

Et pour finir, les tensions politiques à l’approche des élections (31 janvier) existent aussi entre les tribus sunnites: signe que la politique de réintégration a aussi produit de nouvelles compétitions internes.

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.
Thème Esquire.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: