Réconciliation 101?

Un excellent article du Washington Post illustre les évolutions, les enjeux et les défis des actions de réconciliation menées essentiellement par les militaires américains, à partir de l’exemple du 4 escadron du 10ème régiment de cavalerie au NO de BAGDAD?

Si l’on veut résumer, on dira que la réconciliation consiste en deux approches complémentaires: il s’agit bien entendu de "rabibocher" les communautés irakiennes (mais comment le faire dès lors que l’on "naturalise" les frontières communautaires au lieu d’en montrer la contingence?), mais également de renouer les liens sociaux à tous les niveaux, d’autant qu’ils sont souvent segmentaires et dispersés au plan micro-local. Or, en dépit des Conseils de Réconciliation Tribaux lancés par le PM MALIKI au printemps 2007 (mais qui semblent instrumentaliser les tribus pour en faire des relais du nouveau pouvoir, notamment dans les zones chiites du Sud -face aux autres factions chiites- et dans la province de DIYALA -face aux autres communautés), ce sont les Américains qui mènent l’essentiel des actions, sur la base décentralisée qui est celle de la "tâche d’huile" institutionnalisée l’année dernière.

En quoi consistent ces actions: rencontrer les cheiks, les faire se rencontrer lors de parades, de gigantesques méchouis ou d’inauguration de bâtiments et d’infrastructure, voire lors de concerts patriotiques organisés par les Américains, présents dans l’assemblée en vestes de combat et instruments de vision nocturne vissés sur le casque (port obligatoire en raison des assurances maladies)…

Dans le même ordre d’idée, les cérémonies de libération de détenus sont l’occasion de grandes cérémonies durant lesquelles alternent les signes d’une réintégration dans la communauté sous le signe du nouveau patriotisme irakien.

On est donc passé de GALULA à LYAUTEY, ou, si l’on veut, de "l’extirpation des infrastructures politiques insurgées" à la "pacification coloniale", sur un mode un peu paternaliste.

Mais quand même, tout ceci rejoint une réflexion que je me faisais hier en comparant l’histoire ‘invisible’ des pratiques coloniales des institutions militaires américaines (invisible car histoires et mémoires marginalisées, surtout dans l’Army, et surtout après la guerre du Vietnam) et les références quasiment exclusives à GALULA dans la doctrine et la pensée militaire actuelle sur la "contre-insurrection". Finalement, ce qui en ressort à travers cet exemple de la "Réconciliation" (qu’on me comprenne, je crois que c’est la voie pour sortir de la rivalité mimétique entre militaires étrangers et populations locales, mais je doute fort que ce soit autre chose ici qu’un discours d’auto-légitimation de la part des militaires américains, qui sont de bonne foi je n’en doute pas), c’est la lecture MAOISTE (ou "révolutionnaire") de la situation locale. Non seulement, l’insurrection est lue en terme de griefs légitimes instrumentalisés -en l’absence d’une "gouvernance" capable- par des entrepreneurs politiques "subversifs", mais encore le remède en semble un décalque plus ou moins fidèle des techniques de la "guerre populaire"… C’est vraiment ce que m’inspirent ces "grandes cérémonies populaires et patriotiques"….

Sur un plan historique, on peut ajouter que la référence aux luttes de la "guerre révolutionnaire" est également pratique car elle permet de projeter les catégories de la bipolarité sur le conflit actuel: l’insurrection est, in fine, la marque du jihadisme international qui pousse à la subversion des sociétés musulmanes.

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.
Thème Esquire.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: