Les "révélations" de Bob WOODWARD, suite et fin

Aujourd’hui, le Washington Post publie le dernier des quatre extraits de War Within. Il s’agit essentiellement d’un portrait du Président BUSH. Je laisse à mes lecteurs le soin de se forger leur opinion sur le personnage.

3 thoughts on “Les "révélations" de Bob WOODWARD, suite et fin

  1. Bof… La vraie question est "est-ce qu’un autre aurait fait différemment les choses ?".
    Je me rattache ici à la "théorie bureaucratique" en relations internationales. Quel que soient les actes ou les souhaits du dirigeant, les administrations et la presse ne font que ce qu’elles veulent. Avec l’administration Bush, on en a eu une éclatante confirmation.

  2. Oui, mais la théorie décisionnelle s’est enrichie avec MEADE de considérations sur le "style présidentiel" qui, en gros, considèrent les présidents selon leur activité/passivité et leur capacité à écouter leurs conseillers et/ou agir dans le processus vs. déléguer le boulot à d’autres. C’est assez complexe et je recommande une recherche sur le sujet.
    Sinon, je suis d’accord avec la question…..:)

  3. Sur ce point (le style présidentiel), Bush est très clairement un président qui délègue. Je crois qu’un des ouvrages qui l’a le plus profondément influencé est le livre d’un historien américain portant sur la façon de gérer des présidents US en guerre.
    Il faudra que j’en retrouve le titre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.
Thème Esquire.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: